La médecine nouvelle reine visuelle immersive

Salutations et bienvenue sur notre blogosphère, c’est le ”MondayReload”.

Cette semaine sur la toile, avons découvert un monde médical a milles lieux de la médecine traditionnelle.

 

https://www.youtube.com/watch?v=M1D3R2sCNnA&src_vid=qMMpCDHSSlY&feature=iv&annotation_id=annotation_290699225

 

La médecine dite virtuelle, est une courte passerelle entre le jeux vidéo et l’immersion visuelle. C’est le but recherché par les laboratoires de Würzburg, confrontant les patients a leur phobies à travers une immersion complète. En effet, la technologie virtuelle immersive, permet encore une fois d’apporter une aide progressive et novatrice dans notre époque technologique.

Le laboratoire de Würzburg a développé deux types de médecine:

– d’un coté  à travers la réalité immersive comme pour l’acrophobie dans un dispositif de réalité de type  “CAVE”. Le degré de peur est évalué sur une échelle de 0 à 100. Pour diagnostiquer et régler le problème, l’acrophobe monte sur des étages virtuelles d’une tour. L’immersion est plus que réelle de son point de vue, car il est accompagné de lunettes et de capteurs le mettant dans un contexte virtuel très convainquant. Les capteurs prennent en compte une partie du cerveau gérant la peur, ce sont les amidales. Ainsi toute la procédure devient un simple exercice, il faut pratiquer sa peur dans des contextes spécifiques.

https://www.youtube.com/watch?v=dIg1HNpX8Qo

– de l’autre, à travers la réalité augmentée comme pour des patients ayant subis une amputation ; ce qui nous permet d’éradiquer la douleur fantôme que subisse ses patients.

En plaçant des capteurs sur la partie amputée du patient une projection recrée le membre perdu ce qui réactive la partie du cerveau endommagée et qui réduit la douleur. Ou encore, à travers un jeu de voiture dont la direction est contrôlée par le bras fantôme du patient, ou du moins par ce qu’il pense être son bras mentalement.

La médecine immersive est donc présente pour tous les cas de figures, que ça soit pour les femmes enceintes avec une simulation 3D qui émet un rythme de contractions et qui pousse le joueur (la mère) a réagir en fonction de ces dernières ou pour les patients atteints de dépression avec un psychologue virtuel qui mesure grâce a des capteurs le taux de dépression …

Comme nous l’explique David Nahon, responsable du laboratoire immersif Dassault systemes, il ne s’agit pas de berner le cerveau car il croit que c’est la réalité à travers ce cheminement immersif. Le cerveau est divisé en deux parties, la partie “primitive” du cerveau dite “cheval” est la partie animale qui se laisse tromper alors que l’autre partie dite “cavalier” est notre ressenti qui nous maintient psychologiquement dans le monde réel.

Sur cette veillée médiatique, nous vous souhaitons “Bonsoir” et à bientôt pour un prochain “MondayReload”.

Advertisements
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s